Un contrôle technique 2018 plus complet qui rime avec sécurité

0

Header texte

Un contrôle technique 2018 plus complet qui rime avec sécurité

Le 20 mai prochain, c’est le grand saut, le contrôle technique obligatoire fait peau neuve !

Désormais :

  • 133 points de contrôle seront testés sur votre véhicule de moins de 3,5t. (contre 124 jusqu’à présent)
  • Trois types de « défaillance » seront identifiés
    • Des défaillances mineures (139) signalées mais ne nécessitant aucune obligation de réparation,
    • Des défaillances majeures (340) entraînant une contre-visite dans les 2 mois,
    • Des défaillances critiques (127) obligeant à une réparation dès le lendemain du contrôle technique

 

Par ailleurs, au 1 er janvier 2019, un contrôle des fumées plus approfondi sera mis en place avec un test d’opacité à l’échappement effectué avec des accélérations plus fortes.

Le contrôle technique tel qu’il a été repensé est objectivement plus complet et vous ne risquez aucune immobilisation si votre véhicule est correctement entretenu.

Pour éviter les sueurs froides le jour J, pensez au pré-contrôle technique

Le contrôle technique est à effectuer dans un centre agréé dans les six mois précédant les 4 ans de votre véhicule neuf puis tous les 2 ans ensuite. Une amende de 135 euros vous sera appliquée en cas de défaut de contrôle (90 euros pour un paiement immédiat).
De ce point de vue, rien ne change.
En revanche, avec un contrôle technique plus complet, une préparation à ce dernier paraît de plus en plus opportune. Ainsi, les équipes de professionnels Bosch Car Service proposent un pré-contrôle technique (gratuit ?) au sein de leurs 570 ateliers pour identifier les éventuelles anomalies et limiter ainsi les risques de contre-visite ou d’immobilisation lors du contrôle technique.

Sur la route plus que nulle part ailleurs, prévenir plutôt que guérir peut sauver des vies.
Bonne route à tous !